À la découverte de la Cannelle

Le cannelier est un arbre, la partie utilisée comme épice est son écorce interne.
On distingue deux grands types de cannelles. Celles qu’on appelle cannelles vraies qui donnent des écorces finement aromatisées, on les trouve au Sri Lanka, à Madagascar et aux Seychelles. Celles qu’on appelle « casse » d’Indonésie, de Chine et du Viet Nam. Ce dernier type est plus abondant et donne des cannelles plus épaisses et au parfum plus puissant au détriment d’une certaine subtilité.
J’ai choisi de vous amener à Ceylan, car je voudrais vous montrer cette façon qu’ont les Sri Lankais de formater les bâtons de cannelle. Au Sri Lanka, on ne laisse pas grossir les canneliers, on les cultive sous forme de buisson.

Les éplucheurs à l’œuvre !

Première étape, gratter l’écorce de façon à découvrir l’écorce interne. A l’intérieur, l’écorce forme plusieurs couches fines superposées.
La seconde étape va donc consister à décoller la première couche de la seconde.
Ensuite il faudra extraire la première couche. On peut ainsi obtenir des tubes de longueurs très variées dépendant bien sûr de la façon dont les branches ont poussées.
À Colombo, chez les exportateurs, on coupera les bâtons selon les commandes à la longueur demandée par la clientèle.



Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif car elles sont susceptibles
d’évoluer. La date de publication est le 08/06/2015.

coriandre